Samedi 22 Septembre 2018
Testata Turismo Parma Paganini Congrès Photo Gallery Homepage www.comune.parma.it Émilie-Romagne Tourisme

Outils personnels

Palais Ducal

Parc Ducale - 3 - Parma - PR - 43121
Téléphone: +39 0521508184
Horaire:

Fermé aux visites jusqu’à une date ultérieure.

Description:

La construction de la résidence ducale, voulue également par le duc Ottavio Farnese  commença en même temps que les travaux du jardin, en 1561. On attribue généralement la paternité du projet initial à l’architecte Jacopo Barozzi dit Vignola, sous la direction de l’architecte Gianfranco Testa.

À l’extérieur un élément typique de l’intervention de Petitot est constitué par les frises néo-classiques des fenêtres et par l’élimination des deux escaliers externes, de façon à rendre la facade beaucoup plus linéaire et classique. L’interieur, dépouillé plusieurs fois de ses meubles, garde encore le programme décoratif originaire en partie conservé. Au rez-de-chaussée, l’ouvre du bolonais Cesare Baglione qui travailla dans le palais au début du  17e siècle est remarquable. Au premier étage se succèdent de nombreuses salles avec leurs fresques du 16e siècle s’inspirant aux mythes amoureux tirés de la littérature classique et chevaleresque.

La salle Orfeo fut peinte par Girolamo Mirola et par Jacopo Zanguidi, dit Bertoia entre 1568 et 1570 avec des scènes tirées de l’œuvre Orlando écrite par Ariosto, toutefois le cycle est aujourd’hui modifié à cause des superpositions picturales successives. Dans la salle contiguë appelée Aetas Felicior ou del Bacio, et peinte également par Mirola (1570) et Bertoia (1570 – 1573), sont représentés des passages tirés de Orlando innamorato de Boiardo. La salle d’Erminia fut peinte vers 1628 par le bolonais Alessandro Tiarini avec des passages tirés de Gerusalemme liberata de Torquato Tasso, tandis que la voute de la salle d’Amore fut peinte par Agostino Carracci. Dans la salle de Légendes, les fresques de Gian Battista Trotti, dit Molosso, exécutées entre 1604 et 1619 et recouvertes par une crépissure, de même que toutes les autres qui sont visibles aujourd’hui dans le palais, ont été restaurées à l’époque de Marie Louise par le peintre Giambattista Borghesi.

Des deux côtés de la fenêtre, le flamand Jan Sons (1575 environ) peignit deux paysages. Toujours au premier étage, dans la salle de Marie Louise, la voute en berceau fut ornée en stuc par Benigno Bossi (1766 – 1767) qui y représenta 204 oiseaux, chacun d’eux dessiné dans une position différente.

Comment s'y rendre:

le palais se trouve dans le Parc Ducal, dans le centre historique, 10 minutes à pieds de Piazza Garibaldi.

Date de la dernière mise à jour:
24/10/2016


Mots-clés associés :